Varsovie en solo

L’été dernier, je suis allée en Pologne pour le boulot. Une semaine à faire des allers retours entre le bureau et l’hôtel, sans avoir l’occasion de faire grand chose d’autre à part un ou deux petits restos. J’ai donc prolongé mon séjour de deux jours pour pouvoir faire ma touriste et visiter Varsovie.

 

 

Le voyage en solo, pour qui, pourquoi ?

 

Le voyage en solo, c’est un concept dont on entend de plus en plus parler. Certaines de mes copines en sont de grandes adeptes, et elles m’en ont souvent vanté les mérites. Mais pourtant ça m’a toujours un peu fait peur de partir seule. J’ai beau être un loup solitaire, je n’ai jamais été très à l’aise en tête à tête avec moi-même. Allez comprendre ! Contradiction, quand tu nous tiens…

Le voyage en solo, ce n’est pas forcément une manière de voyager réservée aux grands solitaires qui rêvent de traverser tel océan ou tel désert en ermite, et même plutôt… au contraire ! C’est pour les personnes indépendantes, qui n’ont pas envie de dépendre des autres pour réaliser leur rêve, un projet ou saisir une occasion, pour les gens qui ont envie de suivre leurs envies. C’est aussi pour celles et ceux qui sont seul-e à un moment donné dans leur vie, pour une raison ou une autre, et qui n’ont pas pour autant envie de se priver de vacances, ou qui ont besoin de se changer les idées.

Très bientôt, je vous parlerai de l’UCPA, les colos pour adultes, pour les solitaires qui ont envie d’en rencontrer d’autres. Pour les moins sportifs et plus aventuriers, le voyage en solo peut-être une bonne alternative !

 

 

C’était donc ma première expérience de voyage en solo, je me suis dit que ce déplacement professionnel était une bonne occasion de faire un petit test, et de voir comment ça se passe le voyage en solo. Je n’étais pas super à l’aise. Je me suis beaucoup promenée, et ça ne m’a pas du tout gênée d’être seule pour ça. En revanche, je n’ai pas osé m’attabler seule pour déjeuner par exemple.

J’ai encore des progrès à faire côté solo, mais c’est une expérience intéressante qui permet d’en apprendre plus sur soi-même, et qui force à apprendre à être à l’aise seule.

J’en ai quand même bien profité, en m’adonnant à mon activité favorite, me balader et en prendre plein les mirettes, et prendre tout plein de photos au passage. C’est drôle comme dans ces moments là, accrochée à mon objectif, une bonne paire de baskets aux pieds et un plan dans la poche arrière de mon jean, je n’ai plus besoin de personne. Toute attentive que je suis à essayer de capturer les plus jolis clichés, j’en oublie tout ce qui est autour, et surtout, j’oublie d’être mal à l’aise avec moi-même !

 

Varsovie, la belle de Pologne

Ce voyage a été l’occasion de découvrir une jolie ville, au passé partagé entre les années austères et les périodes plus fastes, qui donne un patrimoine plein de contrastes.

Je n’aurais jamais eu l’idée d’aller visiter Varsovie de moi-même, ce n’est pas une ville « à la mode » comme peut l’être Prague par exemple. Assez petite, on peut la visiter en un week-end. J’ai passé une après-midi et soirée dans la vieille ville, et une belle journée dans le parc. Je ne regrette absolument pas d’avoir saisi l’opportunité de visiter cette capitale européenne.

 

 

Le centre historique a été complètement détruit pendant la guerre. Et pourtant, rien n’y paraît, pas de ruine, pas de bâtiment moderne ni barres de béton. Tout a été reconstruit à l’identique après la guerre, sur la base des dessins, peintures et plans dont ils disposaient. Aujourd’hui classé au patrimoine historique de l’Unesco, la vieille ville est un quartier tout en couleurs dans lequel il fait bon flâner.


 

Il y a des petites terrasses partout, même en bord de rue, très agréables pour prendre l’air en sortant du bureau même en pleine ville.

 

J’ai passé ma deuxième journée dans le parc Łazienki, qui se trouve aux portes de la ville. Il est un peu éloigné de la vieille ville, mais se trouvait à 15-20mn à pied de mon hôtel, ce qui était parfait. J’ai eu un réel coup de cœur pour ce parc, où l’on trouve à la fois un château et ses jardins classiques, un parc familial, et une vraie forêt sauvage, le tout au même endroit, un parfait  cocktail pour une journée au vert.


 

 

 

Vous connaissez Varsovie ?

 

 

Et le voyage en solo, adepte ou grande réfractaire ? Si vous avez des tips pour voyager seule, n’hésitez pas à partager en commentaire, je suis plus que preneuse !

Marie

Normande d'origine, bordelaise et barcelonaise de cœur, boulonnaise d'adoption. Globe trotteuse aimant se balader à droite à gauche et prendre plein de photos, ayant eu envie de vous partager ses voyages et pourquoi pas vous faire découvrir des petits coins de paradis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *