Ouistreham au coucher du soleil

Cet article fait partie d'une série à propos de Ma Normandie ♥

Aujourd’hui, pas de plan de voyage qui change, pas d’itinéraire à découvrir, juste des jolies photos sur lesquelles je suis retombée un peu par hasard. Enfin non, pas tout à fait par hasard puisque j’étais en train de chercher dans mes archives des photos pour les prochains articles du blog. Mais je ne me souvenais plus avoir pris ces photos, et les retrouver a été une jolie (re)découverte, que j’avais envie de partager avec vous. C’était une de ces soirées, parfaitement photogénique, où le paysage ne demandait qu’à être immortalisé, et qui me donne l’occasion de vous présenter mon endroit préféré en Normandie, Ouistreham.

Ouistreham, c’est mon enfance, c’est mes premières vacances. Mes grands parents avaient une maison là-bas, une maison immense et magnifique, avec des terriers de lapins dans le jardin et un petit bois, et surtout, un accès direct à la plage depuis le balcon. La pointe du siège, ce petit bout de terre coincé dans l’estuaire, entre l’Orne et le canal, cette petite plage souvent déserte et un peu sauvage, pas franchement entretenue, ces maisons abandonnées et souvent délabrées. Et même si la maison de mes grands parents a été rasée il y a des années, ça reste toujours un peu chez moi là bas, c’est un petit bout de moi en tout cas.

 

Ouistreham, ça a aussi le gros avantage d’être la plage la plus proche, en un petit quart d’heure de voiture depuis chez mes parents, on peut « aller voir la mer ». Ce petit moment de calme qui me ressource, et que j’essaye de faire au moins une fois à chacun de mes passages express en Normandie.

Une plage normande, ce n’est pas une plage où l’on se baigne, pas une plage où l’on fait la crêpe toute la journée sur sa serviette pour bronzer — je n’ai jamais été du genre crêpe sur serviette de toute façon… Pour moi, c’est une plage où l’on va marcher au bord de l’eau au milieu des mouettes, regarder le coucher de soleil ou l’arrivée du ferry, manger une gaufre, une glace ou des croustillons. C’est une balade qu’on fait été comme hiver, boire un verre en terrasse avec vue sur la mer, ou même un bon chocolat chaud en hiver, dès qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez, emmitouflée dans une grosse écharpe.

 

 

La preuve en images qu’en Normandie il y a autre chose que des vaches, et qu’il ne fait pas que pleuvoir tout le temps ! #halteauxclichés

Vous aussi, vous êtes du genre à aller voir la mer dès que possible ?
Et vous, c’est où votre petit bout de chez vous ?

 

 

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Marie

Normande d'origine, bordelaise et barcelonaise de cœur, boulonnaise d'adoption. Globe trotteuse aimant se balader à droite à gauche et prendre plein de photos, ayant eu envie de vous partager ses voyages et pourquoi pas vous faire découvrir des petits coins de paradis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *